Affaire Thronsen : La police a identifié un suspect

Pernille Marie Thronsen, la jeune étudiante norvégienne retrouvée morte dimanche dans une auberge de jeunesse de Harsfa utca, dans le 7è arrondisement de la capitale, a bien été assassinée, a confirmé la police de Budapest qui pense avoir identifié un suspect.

Pernille Marie Thronsen, sur sa page Facebook

La BRFK, la police criminelle hongroise, a lancé un mandat d’arrêt mercredi contre l’homme qu’elle suspecte d’être l’assassin de la jeune femme : Zhao Feng, un Chinois âgé de 26 ans. Mercredi soir, elle n’avait toujours pas réussi à mettre la main sur lui. Selon différentes sources de l’agence de presse MTI, celui-ci était très proche de Pernille Marie Thronsen et a posté un message sur la page Facebook de sa victime.

La presse à scandale s’est immédiatement emparée de ce fait divers sordide. Le torchon Bors ne s’est pas fait prier pour dévoiler le contenu du message qui aurait été posté : « Je ne voulais pas te faire de mal… Si je meurs, j’espère que nous pourrons nous retrouver et être ensemble. » Il n’a d’ailleurs pas fallu longtemps à Bors pour rapprocher Pernille Marie Thronsen et Ophélie Bretnacher, l’étudiante française retrouvée morte dans le Danube en février 2009, plus de deux mois après sa disparition. „Un nouveau mystère Ophélie ?” („Itt az új Ophélie-rejtély?”), s’interroge-t-il.

La police hongroise a diffusé un numéro d’appel pour collecter toute information qui pourrait permettre l’arrestation du suspect : +36-1-443-5263

Article lié :

Macabre découverte dans le centre de Budapest

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


9 − = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>