Aéroport « Liszt Ferenc » : le nom qui valait un milliard

Par Swan Min-Tung

Un milliard de forints serait le prix du changement de nom de l’aéroport de Budapest. C’est ce qu’affirmait le journal économique Napi Gazdaság début avril, sans faire de poisson d’avril.

Terminal 2 de l’aéroport Ferihegy

Depuis le 16 mars 2011, l’aéroport Ferihegy est devenu l’aéroport Liszt Ferenc, en hommage au fameux compositeur hongrois pour le 200ème  anniversaire de sa naissance. Le prix de l’hommage s’élèverait donc à 1 milliard HUF (environ 3 millions 780 000 euros), car changer un nom d’un aéroport, c’est aussi changer son nom sur toute la signalisation routière, dans les transports publics, sur toute la communication  etc… Bien que chaque changement à l’unité ne soit pas d’un coût élevé, c’est l’addition de ces innombrables modifications qui fait exploser la note, selon le quotidien économique.

Malgré une intention louable au premier abord, la question de la nécessité se pose. Budapest n’est pas confrontée au même problème que d’autres villes telles que New York, Paris ou Londres qui possèdent chacune plusieurs aéroports. L’hebdomadaire britannique The Economist soulève d’ailleurs la question de l’impartialité du choix de renommer ce lieu public qu’est l’aéroport. En effet, le Comité qui supervise les noms de lieux publics a eu l’affront de s’opposer au choix du gouvernement en souhaitant préserver le nom de Ferenc Xaver Mayerffy, un vigneron du 19ème siècle. Le Comité a été aussitôt dissous, et le gouvernement d’affirmer s’occuper dorénavant des lieux publics de haute importance. Allez savoir à qui cela profite au final…

Sources :

Hirado.hu
The Economist

Photo : Jacques Mossot

http://fr.structurae.de/


7 Commentaire

  1. désormais la gouvernement fidesz est comme un petit caniche exicté qui pisse de partout afin de marquer son territoire !!!!!

  2. Plus de 3,7 millions d’Euro pour changer un nom d’aéroport?! Mais la Hongrie est déjà sortie de la crise alors? Mais vraiment, quel est l’intérêt?
    Le bateau prend l’eau, mais c’est pas grave, arrêtez de pomper l’eau et changez plutôt le pavillon…

  3. c’est si beau la politique !
    ha ca pour noyer le poisson ils s’y connaissent ^_^

  4. Le nom des choses est important. Par exemple, Captain Cook, ça craint.

  5. T’as raison. Et toi, c’est quoi ton nom ? juste pour qu’on puisse juger comme tu le fais

  6. IrgumBurgum a dit :

    Les hongrois ont le sens de l’humour et du compromis. Certains proposent d’appeler l’aéroport Liszt Feri-hegyi repuloter. ;-)

  7. elvis presley a dit :

    C’est vrai que Captain crook, ca sent le vieux pate!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


6 − = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>