« Un pays extrémiste exportant sa peste brune »

En ce jour d’anniversaire du traité de Trianon, le premier ministre slovaque Robert Fico a accordé une courte interview au Figaro dans laquelle il dénonce le « révisionnisme » hongrois et revient sur les querelles diplomatiques auxquelles se livrent son pays et la Hongrie, au sujet de la loi sur la double citoyenneté, votée récemment par Budapest.

Selon Robert Fico, cette loi s’intègre dans une stratégie globale du gouvernement Fidesz, qui vise à « revenir à la Grande Hongrie d’avant Trianon« . Il réaffirme qu’elle constitue un « risque pour la sécurité de la Slovaquie« . « Imaginez que des milliers de citoyens prennent la nationalité hongroise : les hommes politiques hongrois se comporteraient comme si le sud de la Slovaquie était partie intégrante de leur territoire! Le premier ministre, Viktor Orban, fait comme si la Slovaquie n’existait pas. »

Le premier ministre slovaque – favori des élections générales qui se tiendront le 12 juin – oppose l’antifascisme slovaque à l’extrémisme hongrois. « Il existe un conflit de valeurs entre la Slovaquie, aux traditions profondément antifascistes, et ce pays extrémiste qui exporte sa «peste brune». » Il met aussi au défi l’Europe de s’opposer à ce qu’il considère être un « révisionnisme historique« .

D’ailleurs, le mouvement Hatvannégy Vármegye Ifjúsági Mozgalom (HVIM) a prévu de manifester aujourd’hui à Versailles, comme il l’avait déjà fait en 2006, devant le palais de Trianon où fut signé le traité du même nom, il y a 90 ans exactement. Peut être est-ce cela « la peste brune » dont parle Fico ?

Retrouvez l’article complet sur le site du Figaro

Articles liés :

Vive le «Jour de l’unité nationale» !

La Slovaquie (contre) attaque !

Double citoyenneté : une loi plébiscitée dans le flou

Minorités hongroises : le grand jour ?

Double citoyenneté : le projet avance

4 Commentaire

  1. le_butch a dit :

    tout ca pour un nombre de sieges dans les institutions europeennes… (d un cote pour ne pas en perdre et de l autre pour en gagner…)

    enfin, ca noie le poisson et ca permet d oublier qu il y a des vrais problemes ^_^ ca tombe bien juste avant les elections ^_^

  2. Philippe64 a dit :

    Fico oublie que la peste brune a aussi atteint son gouvernement puisque le SNS, parti d’extrême-droite soutient sa majorité officiellement, ce qui a valu à Fico et à son parti, le SMER, d’être exclus du Parti Socialiste Européen…
    Quant à l’avenir de la minorité hongroise en Slovaquie, il dépend de l’application des lois linguistiques mises en place par Fico qui réduisent les droits des Hongrois en Slovaquie du Sud.

    Il faut quand même remarquer que seule la Slovaquie a réagi au vote de la nouvelle loi hongroise de double nationalité. Ni la Serbie ni la Roumanie où vivent pourtant de nombreux Hongrois n’ont réagi à ce jour.

  3. Bonsoir, bien Philippe64, beaucoups de gens oublient les accords entre le SNS et le SMER, mais bon laissons les si cela les amusent (il ne leurs en faut pas beaucoups :)). Bonne nuit à toutes et tous :)

  4. On rappelera que la Slovaquie était un protectorat de l’Allemagne Nazie pendant la deuxième guerre mondiale… d’ailleurs avant leur indépendance au début des années 1990, ils n’avaient connu que quelques années d’indépendance comme état satellite et allié du Reich jusqu’en 1944… le même parcours suspect que la Croatie oustachie de Pavelić… ils n’ont donc aucune leçon d’antifascisme à donner à qui que ce soit…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


7 + = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>