« Sajtófotó 2010 » : l’actualité hongroise de 2010 en images

Depuis le 26 mars et jusqu’au 8 mai prochain, le Musée National accueille dans ses murs la 29ème édition de l’exposition « Sajtófotó 2010 », mettant à l’honneur les travaux des photojournalistes hongrois.

Crédit photo : Veres Viktor (BLIKK) - Törölhetetlen

De la beauté, de la tristesse, de l’humour et parfois même de l’espoir, voila ce que nous propose cette exposition « Sajtofoto 2010 », avec plus de 350 clichés retraçant l’actualité en Hongrie en 2010 et répartis dans quatre différentes salles.

Dès les premières séries, on se replonge dans les évènements qui ont marqué l’année passée, au travers de visages : ceux couverts de la boue rouge de Kolontar, ceux abattus des sinistrés des inondations du printemps dernier. Ces portraits côtoient aussi ceux de Viktor Orban et des membres de son équipe de campagne, radieux après leur victoire aux élections législatives en avril dernier.

D’exploits sportifs en réalisations artistiques, les œuvres exposées nous sollicitent et attirent notre attention sur les réussites autant que sur les échecs de 2010. De magnifiques clichés des nageurs lors des championnats européens de natation de Budapest, parfois plus artistiques que journalistiques. Plus encore, au fur et à mesure que l’on avance dans l’exposition, le message devient plus vaste et appelle à réfléchir aux grands enjeux à venir : les sans-abris, la minorité Rom – avec une remarquable série de portraits – et l’environnement, notamment.

Pour clôturer l’exposition, un petit rappel des photographies hongroises récompensées lors des différentes éditions du concours organisé par l’ONG World Press Photo, qui promeut le photojournalisme. La photographie de l’homme s’immolant par le feu et se jetant de Szabadsag hid fait bien entendu partie du palmarès 2010.

Une exposition qui vaut la peine d’être vue, même si les quelques personnes interrogées au sortir de l’expo ont déploré le manque d’optimisme et d’images positives. La salle consacrée aux photos d’animaux et de curiosités de la nature peut être envisagée comme un appel, un enjeu, un espoir en l’avenir. Ces photos nous conduisent à réfléchir à l’avenir, à la préservation de l’environnement et nous donnent à voir ces jolies choses qui font aussi le monde. Mais cela reste une question de point de vue…

Le site de « Sajtófotó 2010 »

Articles liés :

Carton plein à Paris pour André Kertész

Un hongrois récompensé au World Press Photo 2010

Le World Press Photo 2010 à Millenáris

Expo : La crème des héritiers de Capa

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


5 × 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>