Le Fidesz maintient sa suprématie sur la Hongrie après les élections locales

Le Fidesz maintient sa suprématie sur la Hongrie après les élections locales

13 octobre 2014

C’est la troisième élection remportée haut-la-main cette année par la coalition chrétienne-conservatrice Fidesz-KDNP du Premier ministre Viktor Orban. Le parti d’extrême-droite Jobbik consolide sa position de 2e parti de Hongrie, face à une opposition de gauche quasi-inexistante.

Le FMI prévoit 2,3% de croissance l’an prochain

Le FMI prévoit 2,3% de croissance l’an prochain

8 octobre 2014

Le FMI est plus optimiste qu’il n’était pour l’économie hongroise. Ses prévisions de croissance du PIB ont été relevées pour l’année 2014 de 2% à 2,8% et pour 2015 de 1,7% à 2,3%.

Photo : hir24.hu

L’Etat Islamique recrute pour le jihad dans une bourgade de Hongrie ?

8 septembre 2014

C’est en tout cas ce que de affiches placardées dans une petite ville hongroise pourraient laisser penser. Les habitants de Nyergesújfalú, paisible bourgade du Komitat de Komárom-Esztergom ont en effet découvert de nombreuses affiches appelant à rejoindre les rangs de l’État Islamique.

Obama range la Hongrie aux côtés de la Russie, la Chine, l’Egypte…

Obama range la Hongrie aux côtés de la Russie, la Chine, l’Egypte…

25 septembre 2014

La Hongrie est en disgrâce à Washington. Le président des Etats-Unis a taclé Viktor Orban et ses attaques contre la « société civile ».

www.futanet.hu

3 000 coureurs au départ du marathon de Budapest samedi

7 octobre 2014

Près de 3 000 coureurs prendront le départ du 29e Marathon de Budapest. L’événement était programmé pour dimanche, mais la tenue des élections municipales le même jour a obligé les autorités à décaler la course.

Le Fidesz maintient sa suprématie sur la Hongrie après les élections locales

Le Fidesz maintient sa suprématie sur la Hongrie après les élections locales

13 octobre 2014

C’est la troisième élection remportée haut-la-main cette année par la coalition chrétienne-conservatrice Fidesz-KDNP du Premier ministre Viktor Orban. Le parti d’extrême-droite Jobbik consolide sa position de 2e parti de Hongrie, face à une opposition de gauche quasi-inexistante.